START TYPING AND PRESS ENTER TO SEARCH

Dévitaliser une dent

Les dents sont composées schématiquement d’une couche dure (émail, dentine, cément) et d’un espace intérieur contenant la pulpe dentaire, composée de nerfs et de vaisseaux sanguins, susceptible de s’enflammer ou de s’infecter.

La dévitalisation d’une dent, ou traitement canalaire ou traitement endodontique, intervient lorsque celle-ci ne peut plus être gardée vivante, soit en raison d’une carie très profonde ayant atteint la pulpe de la dent et cause de douleurs violentes, soit parce qu’elle est déjà infectée.

Le traitement de canal (endodontie) consiste à enlever la pulpe inflammatoire ou infectée (carie, abcès), ou exposée accidentellement (fracture dentaire). Le canal est nettoyé, désinfecté minutieusement et scellé avec un matériau adéquat. La dent doit ensuite être restaurée par une obturation ou une couronne.

L’objectif principal de ce traitement est donc de soulager la dent tout en la préservant au lieu de la perdre.

Circonstances nécessitant un traitement canalaire

– Carie profonde ayant atteint la pulpe dentaire où se trouve le nerf : c’est la pulpite, inflammation de la pulpe dentaire rapidement douloureuse. C’est une des causes de la « rage de dents ».
– Dent profondément fracturée où une obturation classique ne suffirait pas à la restaurer durablement : après traitement canalaire, on prévoira une couronne.

– Pulpe irritée par une obturation très profonde (juxta pulpaire).
– Lésion péri apicale, c’est-à-dire lésion infectieuse se trouvant au bout de la racine d’une dent qui peut être perçue sur une radiographie.

Étapes de préparation d’un traitement canalaire

– Réalisation de l’anesthésie locale.
– Élimination de la carie et des tissus vivants à l’intérieur de la dent (pulpe dentaire).
– Nettoyage de l’intérieur de cette dent par une action mécanique : alésage de la surface intérieure des canaux radiculaires (à l’aide de limes endodontiques manuelles ou mécaniques), associé à une action chimique : irrigation avec un désinfectant.
– Réalisation de l’obturation canalaire, c’est-à-dire le remplissage permanent des canaux de la dent. Le matériau utilisé est le plus souvent la gutta-percha chauffée ou froide (gomme issue du latex naturel et très biocompatible) liée aux parois dentinaires avec un ciment canalaire.
– Restauration de la dent par une obturation ou par une couronne afin d’assurer l’étanchéité du traitement et éviter que la racine ne soit recolonisée par les bactéries.